Villa St. Tropez
 

Golfe de St Tropez, Plan anti-meduses

Sécurité Des filets de protection ont été installés pour parer à une éventuelle invasion. Une grande première dans tout le département...

photo-133761.jpgParu Jeudi 10 juillet 2008, Nice Matin

Photo : Xavier Giraud

Sylvain Rosique, adjoint à l'environnement, aidé par Patrice Amado, conseiller municipal, ont participé à la pose du filet.Depuis la fin des années 1990, les étés se suivent, et se ressemblent sur les plages du golfe de Saint Tropez.

Les méduses apparaissent et empoisonnent la vie des baigneurs. Après Cannes et Monaco, Sainte-Maxime a décidé de prendre les devants. Un bassin anti-méduses de 50 mètres par 25 a été installé hier en face de la base sport, sur la plage de la Nartelle. « Il s'agit d'un essai cette année pour voir si le système est efficace » prévient Sylvain Rosique, adjoint à l'environnement. « Si cela fonctionne, nous pourrons éventuellement le déployer sur une surface plus étendue à l'avenir ».

À l'instar des barrages antipollution, le filet flotte grâce à des bouées en surface, et des attaches le maintiennent par le fond. « En cas d'alerte aux méduses, les enfants de la base sport profiteraient les premiers de cette protection, avant, pourquoi pas, de la généraliser aux plages maximoises » précise Sylvain Rosique.Un dispositif coûteuxEncore faudra-t-il trouver les fonds suffisants pour l'installation de ces filets. Pour le bassin « expérimental » de cette année, la société Medusa Protect, basée à Monaco, propose un forfait à la municipalité. Pour le montage, le démontage et l'entretien du dispositif, la ville paye 7 400 i pour les mois de juillet et août. Car il ne s'agit que d'une location, et les filets quitteront la plage de la Nartelle dès le mois de septembre. Malgré le coût non négligeable de cette opération anti-méduses, Sylvain Rosique estime que « cela pourrait constituer une plus-value au niveau de la ville. Une station balnéaire où l'on pourrait se baigner sans crainte des méduses aurait un attrait plus grand auprès des touristes » estime-t-il. En attendant les résultats de cette première expérience, les vacanciers devront espérer, cet été encore, que les courants marins emmènent les cnidaires le plus loin possible des côtes maximoises.Alexandre Peron

location saint tropez, maison a louer a ramatuelle, a vendre villa a ramatuelle, location villa st tropez, villa a vendre a st tropez, achat maison saint tropez, maison de village a st tropez, villa a ramatuelle, a vendre a ramatuelle, luxueuse villa st tropez, propriete a ramatuelle, achat maison gassin, villa a vendre a ste maxime