Villa St. Tropez
 

Immobilier de luxe a Saint Tropez

L'immobilier de luxe continue d'augmenter

Pour goûter au charme de Saint-Tropez, il faut compter 15 650 euros le mètre carré. (Photo Le Figaro/ Archambault)

Guirec Gombert
26/06/2008, le Figaro

Pour goûter au charme de Saint-Tropez, il faut compter 15 650 euros le mètre carré. (Photo Le Figaro/ Archambault)
Les biens les plus chers peuvent atteindre jusqu'à 44 000 euros le mètre carré à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Paris et Saint-Tropez sont loin derrière.
Si le retournement de l'immobilier semble bel et bien amorcé, la pierre haut de gamme est toujours autant prisée des investisseurs. Le Wealth Report 2008, publié par Knight Frank et Citi private Bank, fait même état d'une augmentation de 11% des biens de luxe. Antigua (+40%), Saint-Jean-Cap-Ferrat (+39%), Saint-Pétersbourg (+38%) et Moscou (+35%) enregistrent la plus forte envolée des prix de l'immobilier de prestige. Ces deux dernières villes russes marquent cependant le pas, après des progressions dans ce marché de 95% et 75% un an plus tôt, souligne le rapport. Dans certaines villes, les biens dont la valeur dépasse les 10 millions d'euros ont d'ailleurs progressé plus rapidement que la moyenne du marché. C'est le cas de Monaco où les résidences de luxe ont pris 30% contre 25% dans le reste de la Principauté.


Londres reste la ville la plus chère

Londres se positionne elle en première position pour l'immobilier résidentiel de luxe, avec un prix du mètre atteignant les 46 000 euros, en progression de 10 000 euros en un an. Arrivent ensuite Monaco (43 750 euros/m2), Saint-Jean-Cap-Ferrat (43 490 euros) puis Courchevel (35 000 euros) et Manhattan (32 100 euros). La première ville française du classement des biens immobiliers de luxe n'atteignait «que» 30 300 euros du mètre carré en 2007. Et à Courchevel, les prix plafonnaient à 21 000 euros un an plus tôt. Paris n'arrive qu'en seizième position (13 910 euros, contre 12 500 euros en 2007) dépassée par Saint-Tropez (15 650 euros). En dernière position se trouve Nairobi (Kenya), où le mètre carré se négocie 910 euros.


Les pays émergents dopent l'immobilier de luxe

«Les augmentations les plus importantes ont été enregistrées dans les pays émergents, plus particulièrement en Chine et en Europe centrale et orientale», constate le rapport. Des performances qui s'expliquent, en toute logique, par une forte croissance des «individus à valeur nette élevée» (HNWI), comprendre des millionnaires en dollars. C'est en Chine (+14%) et en Inde (+9%) que les hausses de cette population riche ont été les plus importantes. Au Brésil, au Canada, en Australie et en Russie, la flambée des cours des matières premières a permis dans chaque pays à 8 500 personnes d'accéder au statut de HNWI.


Les résidences secondaires ont le vent en poupe

«L'augmentation de la prospérité mondiale contribue également au développement du marché des résidences secondaires et des maisons de vacances», analyse le Wealth Report. Les nouveaux riches de Russie choisissent principalement la côte bulgare moins chère par exemple que le marché français. Les Polonais puis les Européens du Nord posent également leurs valises au bord de la mer Noire.

Pour les auteurs du rapport, «l'impact de la demande de biens immobiliers provenant de la nouvelle clientèle aisée originaire d'Europe centrale et orientale s'annonce encore important dans l'avenir, sans parler du développement des économies chinoises, indiennes, coréennes ou du reste de l'Asie.» Et de conclure : «les marchés haut de gamme restent digne d'attention sur le long terme.»

location saint tropez, maison a louer a ramatuelle, a vendre villa a ramatuelle, location villa st tropez, villa a vendre a st tropez, achat maison saint tropez, maison de village a st tropez, villa a ramatuelle, a vendre a ramatuelle, luxueuse villa st tropez, propriete a ramatuelle, achat maison gassin, villa a vendre a ste maxime